En cas de sérieux soupçons d’abus de l’aide sociale, nos collaborateurs et nos collaboratrices enquêtent sur la situation de travail, de famille et de logement ainsi que sur le revenu et la fortune des bénéficiaires de l’aide sociale concernés.

Concrètement, ces éclaircissements (inspections sociales) passent par l’étude des dossiers, les recherches sur Internet, l’acquisition d’informations auprès d’offices publics et de particuliers susceptibles de fournir des renseignements, les visites au domicile et sur le lieu de travail des bénéficiaires concernés, de même que par toute autre mesure adéquate et appropriée.

Un service social peut nous transmettre un mandat d’inspection s’il a au préalable utilisé tous les moyens à sa disposition pour établir les faits. Nous consignons les résultats des investigations dans un compte rendu écrit que nous remettons au mandant.

Nous lui fournissons en outre de l’aide pour rédiger des décisions ou des plaintes pénales.

Les investigations peuvent porter atteinte aux droits de la personnalité des bénéficiaires concernés. C’est pourquoi nous observons scrupuleusement les limites fixées par le droit de l’aide sociale et celui de la protection des données et veillons à ce que nos démarches ne portent pas inutilement atteinte à la sphère privée des personnes qui font l’objet d’une enquête.

Notre travail d’investigation est financé pour les services sociaux publics du canton de Berne par la compensation des charges. Les prestations fournies à des mandants privés ou situés hors du canton sont facturées à des conditions avantageuses. Pour de plus amples informations à ce sujet, prenez contact avec nous.

Si vous souhaitez nous donner un mandat, veuillez utiliser notre formulaire dans l'espace membres.